Burkina Faso: mauvaise posture ou changement de stratégie des terroristes ?

Les terroristes maintiennent la pression sur l'Etat et les populations

La situation sécuritaire au Burkina Faso reste très mauvaise. les terroristes avancent sur de nouvelles localités et le nombre de personnes déplacés internes (PDI) continue d’augmenter. Cependant les dernières attaques montrent une évolution dans leur mode opératoire. Revue de

Dimanche 02 Octobre: des hommes armés sur des vélos ont arrêté un car entre Ouanobian et Tougouri. Ils ont fouillé les coffres à la recherche de motos mais n’ont rien trouvé.

Lundi 3 octobre 2022: Présence de HANI sur la RN1 entre Houndé et Boromo précisément vers Boni. Ce même jours d’autres HANI sont signalés à Gorgadji (SENO) pendant d’autres attaquaient le détachement de la CRS et le village de Bouroum  (Centre NORD) situé à 17 km de Pensa et 43 km de TAPARKO. Pas de bilan disponible. Lire aussi Des HANI contraignent les populations à dénoncer les FDS

Mardi 4 octobre 2002: Attaque par des hommes armés à Gombeledougou à 15 km de la commune de KOUMBIA dans le Tuy. l’antenne téléphonique de Moov a été endommagé.

Mercredi 5 octobre 2022: Des hommes armés ont été signalé sur l’axe Kaya-Dori à la recherche de motos pour renforcer leurs parc motos et probablement mener des attaques dans la zone. ce même jour, le vigile de l’antenne téléphonique dans la forêt du Nazinon (NAHOURI), non loin du pont Nazinon à été retrouvé tué par balles.

Jeudi 6 octobre 2022: Des hommes armés ont été signalés sur l’axe PA – Boromo, dans la forêt entre Wahabou et le petit Bâlé. Ils y étaient depuis un certain temps.

Samedi 8 octobre 2022: Attaque contre le détachement militaire de Partiaga (Région EST) en partance à Nadianonli. Ils envisagent attaquer d’autres position des FDS de la région.

Dimanche 9 octobre 2022: Des hommes armés sont signalés à Golballé à 7 km de Taparko. Tout véhicule est contrôlé et fouillé. Lire aussi: Prudence : attaque probable des HANI sur la RN 1 en préparation 

Lundi 10 octobre 2022: Plus de 100 terro/10/22 12:18:01] OUSSENI WAONGO: Bjr.1.).Risques d’attaque entre Partiaga et Boungou les jours à venir,plus de 100 terroristes sont rassemblés a quelques km de Partiaga (région EST). Ce même jours d’autre terroristes ont donné un délai de 3 jours à la population de Yagabtenga de quitter la localité. Pendant ce temps, un véhicule de transport en commun, en provenance de Gorom pour le marché de Markoye a été intercepté par des hommes armés et conduit vers une destination inconnue. ils ont ont abattu deux jeunes sur l’axe Markoye-Gorom à 8 km de Markoye. Ce même jours, d’autres hommes armés ont été aperçus en grand nombre dans le village de Tarba, à environs 14 km de la ville de Gourcy.

Mardi 11octobre: Attaque conte le détachement de Oursi (OUDALAN). pendant nt ce temps, SABDANO Harouna était abattu dans son champ à environ 1km de Soudoubila (région Centre Est).

Mercredi 12 octobre 2022: 7 corps découverts à Salmossi (OUDALAN) dont un ex conseiller du village de  Gangani/Gorom.